Comment arrêter de se ruer sur la nourriture

au moindre stress ?

croqueuse-de-chocolatComment arrêter de se ruer sur la nourriture au moindre stress ? Pourquoi ce besoin irrépressible de vider les placards le soir ? Pourquoi manger équilibré est-il si difficile ?

Pourquoi, au lieu de tester encore et encore des régimes miracle qui marchent le temps de les faire mais nous redonnent 10 kilos en prime lorsqu’on les arrête, n’arrivons-nous pas simplement à adopter une alimentation équilibrée, une fois pour toutes ?

« Manger équilibré, bouger »… cela semble tellement simple. Qu’est ce qui nous perturbe donc autant ?

Quand nous arrivons à nous écouter, à reconnaître nos besoins et désirs psychologiques, que nous prenons soin de notre santé mentale, la « santé dans l'assiette » vient tout naturellement. Nous mangeons alors à notre faim, nous consommons moins toxique, plus naturel, en nous faisant plaisir. Et le poids se régule tout seul. Pourquoi ? C'est une histoire d'écoute et de respect de soi.

En fait, ce n'est pas de vivre une situation qui nous cause des problèmes mais bien la réaction émotionnelle qui en découle et qui, par sa répétition, va être à l’origine de la maladie. Par exemple, deux personnes peuvent vivre une situation de divorce ou de rupture. L'une d'entre elles la vit très bien et passe à une autre étape. L'autre compense avec la nourriture et développe une maladie car elle perpétue un sentiment de culpabilité qu'elle intériorise.

Nous vivons tous des émotions qui sont très importantes pour notre développement personnel. Elles modèlent notre personnalité. Il n'y a rien de mal à pleurer, à rire, à chanter ; chacun à sa propre façon de gérer ses émotions. Mais il ne faut jamais s'ancrer sur une émotion négative et encore moins l'intérioriser, car le cerveau inconscient apportera des modifications neurologiques et hormonales qui auront des répercussions non désirées sur le corps physique afin de tenter d'éliminer l'expérience négative en question.

 

Or, les problèmes physiques et les maladies sont beaucoup plus souvent qu'on ne le pense reliés à des problèmes émotionnels et nutritionnels. C'est une des raisons qui explique que, malgré toutes les innovations technologiques, nous ne parvenons pas encore à aider efficacement des milliers de personnes aux prises avec diverses maladies. Cela est aussi dû au fait que les émotions et leurs répercussions sur le corps physique sont difficilement quantifiables et mesurables ;chaque spécialiste développe et rationalise son champ d'action à certaines parties du corps, ignorant ce que les autres organes et fonctions ont comme interactivité entres eux.

Jung : « nous ne sommes pas là pour guérir de nos maladies mais nos maladies sont là pour nous guérir »

De ce point de vue la maladie serait un cheminement vers davantage de  conscience ; il faut donc trouver et s’occuper de la cause, pas des conséquences

 

On voit donc combien il est important de s’occuper simultanément des problèmes émotionnels et nutritionnels.

Car nos émotions peuvent agir de 3 manières sur notre poids :

- en nous poussant à manger

- en favorisant le stockage de graisse

- en modifiant notre activité physique

cherry plum 1C’est là que la thérapie florale des émotions mise en place par le Dr Bach peut prendre toute son importance.

Prenez une fleur sauvage (ou une fleur cultivée avec amour) et faites la macérer plusieurs heures sous les rayons du soleil dans de l’eau de source pure. Vous récupérez alors ce liquide dans lequel s’est inscrite « l’essence » même de la fleur, sa « vibration ». Puis ce mélange est dilué à de l’alcool et dynamisé, comme en homéopathie.

L’élixir floral qui en résulte porte alors un « message » qui sera transmis aux cellules de vos corps physique et émotionnel. En effet, chaque fleur possède sa propre vibration qui influe sur une partie de vous. Si vous mettez en contact régulier votre organisme avec une de ces vibrations, il cherchera à s’harmoniser, induisant un changement de comportement ou de pensées.

Ainsi la prise d’élixirs floraux appropriés, associée à une alimentation équilibrée, un exercice physique régulier et un sommeil réparateur, peut permettre à tout un chacun de retrouver et conserver un « esprit sain dans un corps sain ».

Le Docteur Bach a mis en évidence, par sa méthode, que le malade est beaucoup plus important que la maladie. Les maladies surgissent souvent quand l’être humain est en conflit avec son moi profond. Aussi, pour qu’il puisse se débarrasser définitivement d’une maladie, il est bon qu’il réfléchisse, en plus du traitement suivi, aux causes psychologiques et surtout aux humeurs qui sont à l’origine et à la base de sa somatisation.

Il peut aussi se faire aider par les herbes, les plantes et les arbres qui sont dotés chacun d’une énergie particulière. Ils sont placés dans la nature et peuvent nous accompagner dans la prévention ou le traitement de la maladie. Lorsque l’individu ressent un afflux de vitalité grâce à ces produits de la nature, il trouve la force de résoudre beaucoup plus facilement sa maladie.

Les Fleurs de Bach travaillent sur le rééquilibrage des émotions négatives (dépression,…) en émotions positives (sérénité, optimisme,…) selon le principe de l’homéopathie (quelques gouttes dans un flacon d’eau minérale).

Chacune des fleurs correspond à une émotion particulière ; prises en mélange, leur efficacité est renforcée. Il n’y a pas de contre-indications, ni d’accoutumance ou d’effets secondaires. Elles peuvent être prises indépendamment d’un traitement médical. Elles sont sans danger et peuvent être données à tout le monde, du nourrisson à la personne âgée, ainsi qu’aux animaux et aux plantes. Elles sont commercialisées dans plus de 50 pays.

 Santé, holistique, isabelle laporte, Gagnac, Toulouse, diététicienne, soin, Reiki, fleur de Bach, nutrition cellulaire, diététique comportementale, maladie, enfant, senior, adolescent, émotion, colère, tristesse, anorexie, timidité, peur, jalousie, composition personnalisée,